Visiter les Cornouailles, une impression de bout du monde

paysage cornouailles

Visiter les Cornouailles en Angleterre, c’est se trouver plonger au coeur de la nature et découvrir une autre facette de ce magnifique pays ! Après avoir longer la Jurassic Coast dans la première partie de notre road trip, nous voici désormais en Cornouailles, non sans quelques péripéties ! 

Visiter les Cornouailles : choisissez plutôt une voiture !

Nous avons passé la nuit à Truro, capitale des Cornouailles. Je me suis endormie hier soir remplie de doutes, ne sachant pas quel chemin donner à la suite de notre road trip. En effet, il est évident que le camping-car n’est pas adapté aux petits villages de pêcheurs des Cornouailles. Finalement, après avoir analysé les routes grâce à Google Maps (j’ai même zoomé en mode satellite pour voir en vrai la route 🙈), je décide que nous irons au Cap Lizard aujourd’hui. Puis nous prendrons le chemin de Land’s End. Puis… nous verrons !

Visite de Truro, plus grande ville de Cornouailles

Ce matin, nous faisons un rapide tour de la ville de Truro, la cathédrale est immense, située en plein centre, engoncée au milieu des bâtiments. Nous marchons dans la rue centrale, la rue shopping de la ville. On s’arrête quelques instants pour profiter de 3 musiciens, jazzmans qui mettent le feu dans la rue ! Un agréable moment 🙂 

Arrivée à la cathédrale, dommage elle est fermée ! Bien que j’avais vérifié les horaires sur le site… Surement un coup du covid encore ! 

Truro n’aura pas grand-chose de plus à nous offrir, on reprend la route en direction du Cap Lizard.

Cap Lizard
cathédrale de Truro

La Cap Lizard, passage obligé lors d’une visite en Cornouailles

Point le plus au Sud de l’île britannique principale, le Cap Lizard est un incontournable. Nous arrivons au parking du petit village, nous n’irons pas plus loin avec le camping-car, un panneau indique que la route n’est pas praticable par les gros véhicules. 

Il est presque 13 h, on mange sur le pousse dans le camping-car. Gros avantage de ce moyen de voyage, pas besoin de chercher et de perdre du temps dans un restaurant. Très économique également ! On mange rapidement car le soleil est avec nous, on veut absolument en profiter ! 

Cornwall coastline
visiter les cornouailles : Lizard point
randonnée Cap Lizard

Randonner le long des côtes des Cornouailles

Une fois n’est pas coutume, nous voilà parti pour une petite rando. En regardant Google Maps, on voit plusieurs chemins possibles puis on trouve le panneau de renseignements. On peut facilement faire une jolie boucle d’environ 5 km. Aller go ! 

On commence en traversant le petit village, tout est fermé, personne dans les rues. Bien que la région soit en Tier 1, soit le plus bas sur l’échelle d’alerte Covid au UK, il n’y a pas âme qui vive dans ce coin ! Je crois que c’est une région très touristique. Donc la crise sanitaire et le mois de décembre la rendent bien déserte. Tant mieux pour nous, on va pouvoir profiter pleinement, prendre plein de photos sans personne dessus ! Et puis pas de problème pour la distanciation sociale ! 

Nous arrivons au phare du Cap Lizard avec sa maison pour le gardien, celle-ci abrite aussi un musée, fermé. Le point de vue est déjà beau ! Quel bonheur de voir cette mer agitée. Nous prenons le chemin le long du littoral. C’est magique, à chaque virage on découvre un paysage encore plus beau que le précédent ! 

Nous voilà à présent au Lizard Point, le fameux point le plus au Sud de l’île. C’est beau ! On a la chance d’apercevoir des phoques qui jouent dans les vagues. Ici on trouve deux toutes petites maisonnettes, boutiques souvenirs fait main. J’adore, je trouve un magnet souvenir ! En plus de me faire plaisir, je fais marcher un peu le commerce local 🙂

Randonnée Cap Lizard

Parking – £5 les 2 heures
Distance – 4,5 km
Temps – 1h30 selon photos 
Difficulté – Facile
Visite du phare et du musée £7.50 – infos ici
Site officiel Lizard Point ici

Il est environ 15 h quand on revient au camping-car. Plutôt heureux qu’il fasse encore jour, nous allons pouvoir profiter un peu de rouler en journée. Direction Land’s End où nous passerons la nuit. 

Land’s End, le bout des Cornouailles anglaises

Lors de mes recherche sur cette région, j’ai vu qu’il était impensable de venir ici sans passer par Land’s End, qui signifie littéralement « la fin du pays » !

Il fait nuit noire quand on arrive au bout de cette petite route à sens unique. On aperçoit grâce aux phares du camping-car un bâtiment ressemblant à un hôtel. Mais autour, rien. On se demande à quelle distance est l’océan, car on sait que nous sommes sur une sorte de presqu’île mais nous n’avons aucune idée du paysage qui nous entoure.

Nous sommes complètement seuls. À tel point que pendant un bref instant je me demande si c’est safe de passer la nuit ici. Et si on se faisait agresser ? Mes recherches sur les lieux où dormir en van m’ont appris qu’il valait mieux éviter les endroits isolés… Bon, de toute façon, on ne sait pas vraiment où aller. Et puis, on est assez seul depuis le début de ce voyage. Personne à part nous, n’a envie de voyager en plein hiver ici ! 

Se réveiller seul à Land’s End

Tout va bien, nous avons passé une nuit tranquille. Je vois que tu es rassuré 🙃, tout va bien, nous avons passé la nuit sans encombre ! 

Le ciel est couvert ce matin, beaucoup de vent, pas de merveilleux lever de soleil ! On ne peut pas gagner à tous les coups n’est-ce pas ! On en profite pour trainer un peu, on a quand même un rythme soutenu depuis le début de ce voyage. Le mauvais temps nous encourage à rester au lit un peu plus longtemps. 

Finalement, sur les coups de 11 h, on se décide à mettre le nez dehors. Le soleil et la pluie se succèdent, on tente notre chance pendant une éclaircie. 

Nous marchons jusqu’aux derrières de l’hôtel que nous avons vu hier soir. On arrive sur le littoral, c’est beau, mais rien d’extraordinaire. Il y a quelques rochers au milieu de l’eau (encore !) et un phare au loin. C’est presque décevant comparé à ce que nous avons pu voir les jours précédents. 

Je vois un chemin partant sur la gauche de l’hôtel, on décide de le suivre. Il longe le littoral. Dès qu’on avance, on a envie d’aller encore un peu plus loin. C’est beau, vraiment beau. On découvre le vrai paysage qui fait écrire tant d’avis positifs sur ce lieu sur Google Maps. Oui, carrément, ça vaut le détour ! 

Cornouailles : land's end
land's end Cornwall

Tempête au sommet !

Évidemment, visiter les Cornouailles c’est se frotter au temps anglais. Je t’ai dit plus haut que le temps était un peu capricieux. Jusqu’ici nous avons été chanceux. Mais voilà, nous sommes maintenant au sommet d’une colline, pleinement exposée au vent venant de l’océan, et une énorme pluie s’abat sur nous ! Je trouve refuge sous un rocher penché ! Ça ne durera que 5 min mais c’était intense ! 

Finalement, il est temps de rebrousser chemin. Nous pourrions continuer encore des heures le long de cette falaise, il y a un itinéraire de randonnée qui mène jusqu’à un petit village. Seulement c’est assez long, environ 13 km. Nous ne sommes pas équipés pour ça et franchement, le temps est loin d’être idéal pour une telle aventure aujourd’hui ! 

Si tu visites les Cornouailles en été, voici quelques randonnées à faire :

Land’s end – Pezance : 25 km – détails ici
Greevor – Land’s end : 14.5 km – détails ici
Porthcurno – Land’s end : 8.5 km – détails ici
Il y a des bus qui font les liaisons qui vous ramèneront à votre point de départ. Les infos ici.

Direction Tintagel, fief du roi Arthur en Cornouailles

J’avais prévu tout un tas de petits villages magnifiques sur la côte nord des Cornouailles en remontant vers Londres. Hélas, ils sont inaccessibles avec notre véhicule. 

Je propose donc à mon frère de nous rendre à Tintagel, ville au nord, assez « grosse », je pense qu’on devrait y arriver sans encombre. Il faut savoir que Loïc est fan de la légende du roi Arthur. Donc dès que j’évoque cette ville, il est tout de suite emballé ! 

La légende du roi Arthur et du sorcier Merlin

Tintagel est très touristique et a construit tout un commerce autour de la légende du roi Arthur. 

Petit rappel pour les non-initiés à l’univers. Tintagel est connue pour avoir été la terre de naissance du roi Arthur, légendaire chef des chevaliers de la table ronde, épaulé par le sorcier Merlin. Sa légende a été rendue célèbre dans de nombreux films et pour nous français, par la série Kameloot. Si tu en envie d’en savoir plus, je t’invite à lire cet article.

Tintagel coastline
chateau de Tintagel
chateau de Tintagel
Roi Arthur

La chateau de Tintagel vaut-il son prix ?

Il existe donc le château de Tintagel, qui est une ruine. Il se situe sur une île rattachée au continent par un pont construit récemment. Pour le visiter, tu devras t’acquitter de la somme de £14.50. N’ayant pas dépensé du tout dans le domaine des visites depuis le début de notre voyage, je décide de payer cette entrée. J’ai lu plusieurs articles de blogs anglais qui disent que ça vaut vraiment le coup !

Eh bien moi je te le dit en français, garde ton argent ! Alors certes, la vue depuis cette île est magnifique. Mais ce n’est qu’une vue de plus sur des falaises et rochers dans l’eau. De plus, tu peux avoir la même vue en marchant le long des sentiers aux abords du château. Ensuite, une des attractions phares du château est la cave de Merlin. Un passage dans les rochers sous le château qui est rempli d’eau à marrée haute, dont la légende raconte que Merlin y exerçait sa magie. Tu peux tout à fait accéder à la plage et donc voir la cave en question gratuitement. Je te donne l’astuce !

tintagel castle
visiter les cornouailles : plage du chateau de Tintagel
chateau de Tintagel : cave de Merlin

Comment voir la cave de Merlin sans débourser un sou ?

Lorsque tu marches en direction du château, tu vas tomber sur un embranchement de 2 chemins. Celui à gauche monte au château et mène à la visite payante. Celui à droite mène à la plage (et donc à la cave !), tu pourras voir les falaises et la boutique souvenirs, complètement gratuitement. Il y a même deux  restaurants au bout de ce chemin. 

J’avais lu cette astuce dans un article de blog avant la visite, mais je souhaitais quand même me faire mon propre avis. Aussi je pense que c’est une façon de soutenir le tourisme du pays pendant ces moments de crise. Mais qu’on se le dise, c’est clairement trop cher pour ce que c’est !

Visite du château de Tintagel – £14.50 – Vérifies les dates et horaires d’ouverture sur le site officiel ici car c’est variable selon la saison (ouvert week-end seulement en hiver !)

Parking le plus proche – King Arthur’s Car Park – £5.50 la journée 

Bon à savoir : à cause du covid, un système à sens-unique est en place ce qui signifie que vous traverserez le pont à l’aller mais reviendrez par les marches, nombreuses à descendre puis une montée plutôt raide. 

Notre visite des Cornouailles prend fin

Nous avons fini notre petite exploration de Tintagel, qui signifie aussi la fin de notre road trip en Cornouailles et mine de rien, nous sommes à plus de 5 h de route de Londres. Je cherche donc un endroit à mi-chemin qui pourrait être sympa à voir et qui nous permettrait une halte sur la route du retour.

Je trouve Stonehenge, lieu touristique très réputé. Il s’agit d’un monument mégalithique composé d’un ensemble de structures circulaires concentriques (définition Google, tu l’auras compris !). En bref, ce sont des grosses pierres plantées dans le sol ! C’est très populaire mais c’est payant. Il en coûtera £21 par personne pour aller observer des pierres plantées en rond…

Je suis sceptique. Je lis les avis Google, beaucoup disent de ne surtout pas payer pour ça. Tu ne peux même pas aller au centre, ni toucher les pierres. Pas vraiment d’intérêt. Je tombe sur un commentaire qui indique le village d’Avebury juste à côté qui regroupe le même genre de pierres, observables gratuitement ! C’est parfait, nous irons donc là-bas !

Avebury, un cercle de pierres

Dimanche matin, on brave le vent et la pluie pour découvrir ce petit village et les grosses pierres ! Franchement, c’était bien parce qu’on passait par là mais ça ne vaut pas un détour. On peut quand même se demander comment ces pierres sont arrivés là et quelle était leur utilité à l’époque. 

Nous reprenons la route, cette fois-ci le prochain arrêt sera la maison…

Si des fois tu as envie de laisser £21 à Stonehenge, c’est par ici.

Les infos pour visiter Avebury, gratuitement, c’est ici.

Fin de notre visite des Cornouailles

Bien que nous n’ayons pas profité de la période optimale pour ce voyage, il a été magnifique ! Nous avons apprécié chaque moment passé au grand air, après ces mois enfermés et cette année compliquée. C’était aussi pour moi l’occasion de voir nombre des points d’intérêts anglais avant de quitter le pays dans quelques semaines. J’ai encore une longue liste de choses à voir dans le pays avant de partir, mais je ne suis pas sûr que cela sera possible avec le Tier 4 annoncé par le premier ministre à l’heure où j’écris ces lignes (soit un nouveau confinement).

J’ai rédigé un article spécial au sujet de notre mode de transport pendant ce séjour en Cornouailles : comment s’organiser lors d’un road trip en camping-car.

visiter les cornouailles : Tintagel

LA CARTE DE NOTRE ROAD TRIP EN CORNOUAILLES

22 mai 2022
Visiter l’Angleterre : 20 incontournables
06 novembre 2020
Visiter Oxford et se sentir comme dans un film d'Harry Potter
05 février 2021
Vivre en Angleterre : ces 10 choses exaspérantes !