Visiter Edimbourg : 3 jours pour découvrir un petit bout d’Ecosse

visiter Edimbourg Arthur's seat

Visiter Edimbourg, la belle capitale de l'Ecosse

Visiter Edimbourg était en haut de ma liste lorsque j’ai emménagé au Royaume-Uni. Je suis partie avec une amie en septembre 2019. Après un réveil très très matinale, nous prenons l’avion à l’aéroport de Gatwick et 1h30 plus tard, nous atterrissons à Edimbourg. Il nous faut prendre le tram pour arriver jusqu’au centre ville. C’est plutôt très bien indiqué, et en 30 minutes, nous atteignons le centre ville.

J’ai réservé une chambre dans une collocation airbnb que nous pourrons récupérer plus tard dans la journée. En attendant, on dépose nos valises dans une consigne. Grâce à l’appli Radical Storage, hyper facile ! Cette application est géniale : des commerçants se proposent de garder ta valise pour la journée pour une somme raisonnable (£5/bagage). Pratique car il y en a partout dans la ville et pas seulement à l’aéroport ou à la gare (parfois pas vraiment à côté de ton hébergement par exemple) et bien moins cher !

visiter Edimbourg

Nous voilà parties à la découverte d'Edimbourg !

Nous arpentons pour commencer le Royal Mile, la grande artère pavée qui relie la château d’Edimbourg au palais de Holyroodhouse (résidence officielle de la famille royale en Ecosse). Tout de suite, on est plongée au coeur de l’architecture écossaise. C’est très différent de ce que nous connaissons de l’Angleterre, et c’est sublime ! Je trouve qu’il y a une âme particulière en parcourant ces rues, on ressent les siècles d’histoire.

château Edimbourg

Le château d’Edimbourg est-il un incontournable lors d’une visite de la capitale écossaise ?

En bonne voyageuse organisée que je suis, j’avais évidemment préparé ce voyage avec des guides de voyage et en parcourant des blogs voyages. Tous se mettaient d’accord sur le fait que le château d’Edimbourg était un des immanquables. Et bien je vais peut être jeter un pavé dans la marre, mais vous pouvez passer votre chemin… J’ai été très déçue.

La visite coûte £18,50. C’est quand même une somme. On attend donc de la consistance ! Finalement, c’est un château en ruine, ne vous attendez pas à une réplique de Buckingham Palace ! Il y a plusieurs bâtiments qui abritent différentes pièces : une exposition sur la guerre, une exposition sur la monnaie, puis une autre sur la prison. Personnellement, je ne suis pas passionnée par les expositions d’objets très très vieux… Si vous l’êtes, alors ce sera intéressant pour vous.

Vous pourrez tout de même voir les joyaux de la couronne Ecossaise, maigre compensation… Malgré tout, la vue sur la ville reste chouette, car le château est le point le plus haut.

CHATEAU EDIMBOURG

Visiter Edimbourg et découvrir la droiture écossaise

Après avoir passée une bonne partie de l’après midi à flâner dans les rues, nous partons en direction de notre airbnb. Il faut prendre un bus. Et c’est à ce moment que le drame est arrivé ! 

En déménageant en Angleterre, j’avais déjà constaté que mes habitudes mauvaises manières de bonne française ne passaient pas vraiment… Je me suis vite habituée, par exemple, à laisser les gens descendre du métro avant d’y monter…

Ça paraît tout bête dit comme ça, mais la première fois que j’ai « forcé » pour monter alors que les passagers descendaient, je peux t’assurer que je me suis sentie très seule ! Bref, je croyais m’être améliorée après plusieurs mois de vie anglaise. 

Sache que les écossais ne plaisantent pas avec les files d'attente

Je reviens donc à notre histoire. Après avoir cherché sur nos téléphones l’arrêt de bus, nous sommes à un arrêt mais sans être certaines d’être dans le bon sens. Nous avons nos deux valises avec nous. Il pleut, nous avons aussi des parapluies. (Tu visualises un peu la situation…).

Un bus arrive et ouvre sa porte devant moi. Je monte, mon amie me suit. Je demande au chauffeur si nous sommes bien dans le bon bus, essayant de comprendre tant bien que mal sa réponse avec son accent écossais!

Et là, d’un coup, une femme me hurle dessus ! Mais vraiment elle hurle, en anglais écossais… Je ne comprends pas ce qu’elle raconte mais je comprends bien qu’elle est en colère contre moi. Je me demande bien ce que j’ai pu faire de si terrible pour la mettre dans un tel état.

Finalement, je comprends que nous n’avons pas pris la file d’attente comme nous aurions dû, selon elle. Mais je suis surprise car la porte du bus s’est ouverte devant moi, à aucun moment je n’ai « doublé » quelqu’un. Seulement après recherche sur google, (oui, il le fallait…!) je comprends qu’en Ecosse, la première personne à monter dans le bus est la première qui est arrivée à l’arrêt de bus. C’est une sorte de file d’attente implicite qui se fait… Quelle idée ! Tu te doutes bien qu’en bonne française, je ne me suis pas posée la question une seule seconde si je devais laisser la priorité à quelqu’un d’autre ! 

Edinburgh building

Découvrir Edimbourg sous un autre angle depuis Arthur’s Seat

A force de suivre des blogueurs voyages sur instagram, il m’est venue une passion pour les levers de soleil. Je me suis mise à me lever tôt pour aller courir au lever du jour, et vivant à Londres, j’ai eu la chance de vivre quelques merveilleux moments. 

Donc lorsque j’ai vu qu’il y avait cette colline à monter pour une super vue sur Edimbourg, c’était évident que je devais voir le lever du soleil depuis tout en haut !

Nous partons donc à 4h du matin, la randonnée devant durer 45 minutes jusqu’au sommet selon le Lonely Planet. Il était aussi indiqué que c’était une promenade facile…

La randonnée jusqu’au sommet d’Arthur’s Seat

Bien sûr, on ne prends pas le bon chemin. On s’en rend compte à la moitié car ça commence à devenir vraiment très abrupt, on est presque en train d’escalader. Evidemment, nous ne sommes pas du tout équipées pour ça, en jean, baskets qui glissent sur les roches humides… 

Je mets fin au suspens, nous voilà au sommet, sans se casser une jambe, mais tout de même bien transpirantes !

Pas de chance, le ciel est très couvert, nous ne voyons pas le soleil, et nous avons que très peu de lumière… Déception ! Mais la vue reste tout de même belle et il y a aussi la fierté d’avoir fourni cet effort ! 

On redescend par le « bon » chemin, effectivement, c’est facile ! Le petit déjeuner s’impose !

Arthur's seat view

Le palais d'Holyrood, résidence écossaise de la famille royale

La visite du palais de Holyrood est un très bon moment. À l’entrée, un audio guide nous est fourni. J’aime entendre l’histoire de ce palais et de l’Ecosse. Je me trouve plongée dans l’histoire de Marie Ire  reine d’Ecosse, devenue reine à seulement 6 jours, après la mort de son père. Plus tard elle épouse le futur roi de France, François II qui meurt rapidement. Elle finira exécutée par Elisabeth Ire reine d’Angleterre qui la perçoit comme une menace pour son trône.  J’ai parfois l’impression d’être au coeur d’un épisode de Reign, j’adore ! 

Le palais est vraiment beau, on ressent qu’il est toujours habité par la famille royale. De nombreuses cérémonies officielles s’y tiennent tous les ans. Je trouve ça cool de pouvoir le visiter !

L’entrée vaut £14. Pense à consulter le site officiel pour t’assurer de son ouverture lors de ta visite car il est fermé au public lorsque la famille royale y est présente. 

palais de Holyrood
Holyrood abbaye

Le parlement écossais, coeur de l’histoire politique du pays

L’entrée du parlement écossais est gratuite, alors autant en profiter ! À l’intérieur on découvre une exposition très intéressante sur l’histoire politique entre l’Ecosse et l’Angleterre, les différents moments où l’Ecosse a souhaité être indépendante.

Les expositions sont temporaires. Des visites guidées sont organisées les lundis, vendredis, samedis et jours fériés. Les autres jours les séances parlementaires ont lieux et l’espace est donc fermé au public. Tu auras cependant toujours accès au hall d’accueil et à l’exposition.

EDIMBOURG toits de la ville

Visiter le National Museum of Scotland

Je ne suis pas une fan de musée mais au Royaume-Uni ils ont l’avantage d’être gratuits et bien souvent le bâtiment en lui même vaut la peine d’être vu. C’est le cas du musée national d’Ecosse. L’intérieur est sublime ! Petit bonus : le toit terrasse qui offre une belle vue sur les toits de la vieille ville.
national museum of Scotland

Prendre de la hauteur sur la ville depuis Calton Hill

Lorsqu’on visite Edimbourg, il faut être prêt à marcher et surtout à grimper ! La ville est très vallonée et nous voilà donc parties à l’ascension d’une nouvelle colline. Belle vue depuis le sommet, ceci dit, si tu as un timing serré, tu peux t’en passer 😉

Edinburgh house

Partir à la découverte de Queensferry en nord d'Edimbourg

Au départ d’Édimbourg, il est possible de prendre un train pour Queensferry. Cette petite bourgade se situe à 20 minutes en train au nord de la capitale. Ce lieu est particulièrement apprécié des touristes pour ces trois ponts aux architectures singulières.

C’est au cours de mes recherches pour préparer le voyage à Édimbourg que j’ai découvert cet endroit. Les compagnies de bus touristiques d’Édimbourg proposent des itinéraires sortants de la ville pour aller découvrir la petite ville au bord de l’eau. Cependant, l’option du train reste bien plus économique.

photo d’un pont en métal, The Forth Bridge

Nous embarquons donc dans un train en fin de matinée pour Queensferry. Hélas, il pleut… Oui nous sommes toujours en Ecosse ! Mais quelle vue ! Ces trois ponts sont majestueux, et le fameux Forth Bridge est incroyable. C’est un pont de chemin de fer qui a été mis en service en 1890.

Dans l’après-midi, nous partons pour une excursion en bateau qui passe sous les trois ponts* et fait le tour d’une petite île au milieu de l’estuaire. Nous apercevons même des phoques ! À part la météo, c’était grandiose de passer sous ces ponts ! (Oui, j’ai un truc avec les ponts, je ne sais pas pourquoi !)

*Il s’agit d’un lien affilié. Ce qui veut dire que si tu réserves ta visite grâce à mon lien, tu ne payera pas plus cher et je toucherai une petite commission. Celle-ci me permet de faire vivre ce blog.

queensferry crossing
queensferry
queensferry pub

D’autres expériences pour visiter Edimbourg sous un autre angle

Edimbourg abrite de nombreux lieux de tournages des films Harry Potter ! Je ne le savais pas quand j’étais sur place mais j’aurai adoré en découvrir davantage. 

Si toi aussi tu es fan de l’univers, tu peux réserver ta visite guidée avec Get Your Guide. Ce site est vraiment hyper pratique. Tu réserves en ligne ton activité, l’annulation est facile et gratuite jusqu’à 24 heures à l’avance. Il y a aussi une application que tu peux télécharger afin d’avoir tes billets directement dans ton téléphone. Plus d’oubli des billets à l’hôtel 😉

Je l’ai utilisé à plusieurs reprises dans mes voyages et j’apprécie vraiment la tranquillité d’esprit qu’elle apporte. Ça permet d’être certains d’accéder à l’activité dont on a envie !

Il s’agit d’un lien affilié. Ce qui veut dire que si tu réserves ta visite grâce à mon lien, tu ne payera pas plus cher et je toucherai une petite commission. Celle-ci me permet de faire vivre ce blog. 

Visiter Edimbourg : une jolie parenthèse

C’est le moment de se diriger vers l’aéroport ! Finalement, 3 jours auront été largement suffisant pour faire le tour de cette capitale à taille humaine. Nous avons tout fait à pied, et c’est même fou de se dire qu’il s’agit d’une capitale.

Nous avons fait l’impasse sur quelques monuments conseillés dans les guides touristiques, par choix. D’abord une question de budget puis aussi car certaines choses nous ont répétitives : monter en haut d’une tour pour £8 pour avoir une énième vue sur la ville, sans intérêt.

Je recommande évidemment la visite de la capitale écossaise ! Nous y étions le premier week-end de septembre et pourtant il faisait très froid et pluvieux. Prévoyez peut être votre voyage entre juin et août pour avoir des conditions climatiques idéales.

Infos

Avion : Londres – Edimbourg 1h30

Tram aéroport – centre ville : un départ toutes les 15 minutes, £9 pour un ticket aéroport-centre ville A/R, le trajet dure 30 minutes. Site officiel

Rando Arthur’s seat : le vrai chemin détaillé ici

La carte interactive des lieux à voir à Edimbourg

EPINGLE CET ARTICLE SUR PINTEREST !

4 réflexions sur “Visiter Edimbourg : 3 jours pour découvrir un petit bout d’Ecosse”

  1. Oh mais j’adore, cette ville a l’air tellement jolie ! Je ne sais pas si c’est juste moi, mais ce que tu partages me fait penser à Harry Potter 😄
    En tout cas j’adore l’ambiance de tes photos, ça donne trop envie d’y aller ! Je note précieusement qu’il faut bien faire la queue au bus par contre ahah

Laisser un commentaire

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :