Quel visa de travail pour le Royaume-Uni ?

visa travail royaume uni

Tu rêves de t’installer au Royaume-Uni, mais depuis le Brexit, les choses se sont compliquées… En effet, il te faut désormais un visa de travail pour le Royaume-Uni

Sur le même principe que l’on peut voir aux États-Unis ou en Australie, la majorité des visas proposés par les services de l’immigration britanniques exigent d’avoir une offre d’emploi de la part d’un sponsor et un niveau d’anglais B1 minimum. 

Tu l’auras compris, fini le job de serveur.se pour perfectionner son anglais… Toutefois, selon ton profil et ta situation, il est possible de remplir les critères pour décrocher le sésame !

Visa de travail au Royaume-Uni, le sponsor

Le sponsor est un employeur qui a fait la demande auprès du Home Office et a donc payé pour pouvoir embaucher des travailleurs étrangers. Il doit également prouver que le poste qu’il te propose ne peut pas être exercé par un travailleur britannique. 

Lorsqu’une entreprise éligible t’offre un poste, elle te remet alors un certificat de sponsorship qu’il faudra joindre à ta demande de visa de travail. 

La première chose à faire lorsque tu veux t’expatrier au Royaume-Uni, c’est donc de chercher un emploi dans une entreprise qui acceptera de te sponsoriser.

Niveau minimum d’anglais minimum requis pour obtenir son visa de travail au Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a souhaité contrôler l’immigration en mettant en place ces différents visas de travail. Même si cela n’a pas été dit comme tel, les travailleurs sous-qualifiés ne sont plus désirés. C’est en partie la raison pour laquelle un niveau d’anglais minimum est exigé, la plupart du temps, c’est un niveau B1 qui est attendu. 

Ce niveau doit être prouvé par un test reconnu par le gouvernement, plusieurs sont possibles, mais le plus connu est l’IELTS.

Les différents types de visas de travail au Royaume-Uni

En fonction de ta situation, un visa plutôt qu’un autre te correspondra. Garde en tête que le visa le plus facile à obtenir est celui pour lequel tu remplis tous les critères. Je ne vais pas rentrer dans les détails de chaque visa dans cet article, mais voici un tableau récapitulatif des principaux. 

Nom du visaPour qui ?Niveau d’anglais minimum requisOffre d’emploi requise ?Prix
Skilled WorkerTravailleurs qualifiés pour l’offre d’emploi sponsoriséeB1Oui£625-£1,423
Health and Care WorkerTravailleurs du secteur de la santéB1Oui£247-£479
Creative WorkerTravailleurs du milieu de l’audiovisuel, de l’industrie des médias et du milieu artistique/Oui£259
International sportspersonAthlète de haut niveau ou coach qualifiéA1Oui£259-£625
Minister of ReligionProfession religieuseB2Oui£625
Government authorised exchangePour les personnes qui souhaitent avoir une expérience professionnelle ou faire une formation/Oui, le sponsor peut être un organisme de formation£259
InnovatorPour les créateurs d’entreprises(minimum investissement £50,000)B2Votre entreprise doit être approuvé par un organisme agréé£1,036
Start-upPour les créateurs d’entreprisesB2Votre entreprise doit être approuvée par un organisme agréé£378
Global TalentPour les personnes reconnues dans les secteurs de la recherche, de l’art et de la culture ou de la technologie numérique/Vous devez obtenir une approbation pour prouver que vous êtes un leader dans votre domaine, ou avoir obtenu une récompense éligible£623
StudentLes étudiants– en dessous de la licence : B1- au-dessus de la licence : B2Vous devez avoir une place dans un établissement agréé£363

Tips : pour optimiser tes chances de voir ta demande acceptée, pense à fournir le plus de pièces justificatives possible et relis bien avant de la soumettre. Une mauvaise case cochée et tout le dossier s’écroule !

10 janvier 2021
Les démarches administratives pour s’installer au Royaume-Uni
23 décembre 2020
Mes 8 applications indispensables à Londres !
17 octobre 2022
Assurance santé expatrié, être bien couvert à l’étranger